Si un cessez-le-feu fragile existe bien, la guerre médiatique menée par la Géorgie continue bien également - on emploie les pires méthodes pour décrédibiliser l'attitude de l'armée russe dans l'opinion internationale : la création de victimes civiles par le biais de mise en scènes sordides. Je traduirais bientôt les commentaires du site Ossetians.com qui démontrent la supercherie de ces images.

Il est certain qu'il y a eu des victimes civiles géorgiennes, et cette mise en scène déplorable est une insulte à tous les civils qui sont réellement morts dans ce conflit, ossètes ou géorgiens.

Attention : les images, même fausses, sont extrêmement violentes et peuvent choquer. On rappelera que ces images sont censées illustrer le bombardement de Gori, bombardement ayant visé les infrastructures militaires selon la Russie, et ayant volontairement visé les civils selon le gouvernement géorgien. Ces "photographies" cherchent à faire croire au monde que l'armée russe s'en est prise au civils dans le bombardement de Gori.

http://ossetians.com/eng/news.php?newsid=479&f=36&PHPSESSID=69477213e804ef4fcb59f8a030667f80

Le site ossetians.com écrit après ses commentaires : Si nous trouvons la preuve de la réalité du massacre de ces photographies nous les retirerons immédiatement. Sur le même principe, dans une telle situation, nous retirerons également ce lien.